Biographie

Le pianiste de jazz Brad Mehldau, lauréat d’un Grammy Award, a enregistré et s’est produit à de nombreuses reprises depuis le début des années 1990. La production la plus régulière de Mehldau au fil des ans s’est faite sous forme de trio. À partir de 1996, son groupe a sorti une série de cinq disques chez Warner Bros. intitulée The Art of the Trio (récemment reconditionnée et rééditée sous forme de coffret de 5 disques par Nonesuch fin 2011). Au cours de cette même période, Mehldau a également sorti un enregistrement pour piano solo intitulé Elegiac Cycle, ainsi qu’un disque intitulé Places qui comprenait à la fois des morceaux pour piano solo et pour trio. Elegiac Cycle et Places pourraient être qualifiés d’albums « conceptuels » composés exclusivement de matériel original avec des thèmes centraux qui planent sur les compositions. Parmi les autres enregistrements de Mehldau, citons Largo, un effort de collaboration avec le musicien et producteur novateur Jon Brion, et Anything Goes, une sortie en trio avec le bassiste Larry Grenadier et le batteur Jorge Rossy.

Son premier disque pour Nonesuch, Brad Mehldau Live in Tokyo, est sorti en septembre 2004. Après dix années enrichissantes avec Rossy dans le trio régulier de Mehldau, le batteur Jeff Ballard a rejoint le groupe en 2005. Le label a sorti son premier album du Brad Mehldau Trio-Day is Done-le 27 septembre 2005. Un double enregistrement live du trio intitulé Brad Mehldau Trio Live est sorti le 25 mars 2008 (Nonesuch). Le 16 mars 2010, Nonesuch a publié un double disque d’œuvres originales intitulé Highway Rider, la suite très attendue de Largo. L’album était la deuxième collaboration de Mehldau avec le célèbre producteur Jon Brion et comprenait des performances du trio de Mehldau – le batteur Jeff Ballard et le bassiste Larry Grenadier – ainsi que du percussionniste Matt Chamberlain, du saxophoniste Joshua Redman et d’un orchestre de chambre dirigé par Dan Coleman. En 2011, Nonesuch a publié Live in Marciac, un album de deux CD accompagné d’un DVD de la performance de 2006, et Modern Music, une collaboration entre les pianistes Brad Mehldau et Kevin Hays et le compositeur et arrangeur Patrick Zimmerli.

Lire davantage
En 2012, Nonesuch a publié un album de chansons originales du Brad Mehldau Trio-Ode-le premier du trio depuis le disque live Village Vanguard de 2008 et le premier enregistrement studio du trio depuis Day is Done de 2005. Ode a été nommé aux Grammy Awards. À l’automne 2012, Nonesuch a publié Where Do You Start du Brad Mehldau Trio, un disque d’accompagnement de Ode, qui a été acclamé par la critique. Alors qu’Ode comprenait 11 chansons composées par Mehldau, Where Do You Start était composé d’interprétations de 10 airs d’autres compositeurs, ainsi que d’un original de Mehldau. En 2013, Mehldau a produit et joué sur Walking Shadows, la sortie acclamée de Joshua Redman chez Nonesuch. L’année 2013 a également été marquée par un certain nombre de tournées collaboratives, notamment une tournée en duo avec le virtuose de la mandoline Chris Thile, des duos de piano avec Kevin Hays et un nouveau projet électrique avec le prodigieux batteur Mark Guiliana intitulé « Mehliana. » Mehliana : Taming the Dragon, le premier album de Mehliana, est sorti au début de 2014. Le monumental et ambitieux coffret vinyle de huit LP 10 Years Solo Live de Mehldau est sorti le 16 octobre 2015, salué unanimement par la critique (les versions CD et numérique sont sorties en novembre). Le coffret a été extrait de 19 enregistrements live réalisés au cours d’une décennie de concerts solo européens du pianiste et a été divisé en quatre sous-ensembles thématiques de quatre faces chacun : Dark/Light, The Concert, Intermezzo/Rückblick, et E Minor/E Major.

En 2016, Nonesuch Records a publié Blues and Ballads du Brad Mehldau Trio – le premier nouvel album de l’ensemble depuis Where Do You Start en 2012 – et le célèbre premier album du duo Joshua Redman/Brad Mehldau, Nearness, comprenant des enregistrements de leur tournée européenne de 2011. Ces deux albums ont reçu des éloges universels de la part des critiques et du public, et ont tous deux valu une nomination aux Grammy à Mehldau. Après plusieurs années de concerts, les compagnons de label Chris Thile et Brad Mehldau ont sorti leur premier album : Chris Thile & Brad Mehldau.  En 2018, Nonesuch Records a publié After Bach, un album qui associe des improvisations sur Bach et la pièce solo Three Pieces After Bach, précédemment commandée par Mehldau, et l’enregistrement studio très attendu du Brad Mehldau Trio, Seymour Reads the Constitution ! L’année 2019 a vu la sortie de l’enregistrement conceptuel Finding Gabriel, acclamé par la critique et le public – un album de couches vocales riches en harmonies associées à des cordes, des synthétiseurs, une batterie rock et de l’improvisation – avec un certain nombre d’invités de haut niveau, dont Ambrose Akinmusire, Kurt Elling, Becca Stevens, Gabe Kehane et Mark Guiliana, entre autres. Cet album a valu à Mehldau son premier Grammy Award du meilleur album de jazz instrumental.

La personnalité musicale de Mehldau forme une dichotomie. Il est avant tout un improvisateur, et il apprécie énormément la surprise et l’émerveillement que peut susciter une idée musicale spontanée, exprimée directement, en temps réel. Mais il a aussi une profonde fascination pour l’architecture formelle de la musique, et celle-ci inspire tout ce qu’il joue. Dans son jeu le plus inspiré, la structure même de sa pensée musicale sert de dispositif expressif. En jouant, il écoute comment les idées se déroulent, et l’ordre dans lequel elles se révèlent. Chaque morceau a une arche narrative fortement ressentie, qu’elle s’exprime par un début, une fin ou quelque chose d’intentionnellement ouvert. Les deux facettes de la personnalité de Mehldau – l’improvisateur et le formaliste – jouent l’une contre l’autre, et l’effet produit ressemble souvent à un chaos contrôlé.

Depuis le milieu des années 1990, Mehldau se produit dans le monde entier à un rythme soutenu, avec son trio et en tant que pianiste solo. Ses performances véhiculent un large éventail d’expressions. Il y a souvent une rigueur intellectuelle dans le processus continu d’abstraction qui peut avoir lieu sur un morceau donné, et une certaine densité d’informations. Cela peut être suivi d’une ballade dépouillée, émotionnellement directe. Mehldau privilégie la juxtaposition des extrêmes. Au fil des ans, il s’est attiré un public nombreux qui s’attend à vivre une expérience unique et intense lors de ses concerts.

En plus de ses projets en trio et en solo, Mehldau a travaillé avec un certain nombre de grands musiciens de jazz, y compris un concert enrichissant avec le groupe du saxophoniste Joshua Redman pendant deux ans, des enregistrements et des concerts avec Pat Metheny, Charlie Haden et Lee Konitz, et des enregistrements en tant que sideman avec des musiciens comme Michael Brecker, Wayne Shorter, John Scofield et Charles Lloyd. Depuis plus d’une décennie, il collabore avec plusieurs musiciens et pairs qu’il respecte beaucoup, notamment les guitaristes Peter Bernstein et Kurt Rosenwinkel et le saxophoniste ténor Mark Turner. Mehldau a également joué sur un certain nombre d’enregistrements en dehors de l’idiome du jazz, comme Teatro de Willie Nelson et Scar du chanteur-compositeur Joe Henry. Sa musique est apparue dans plusieurs films, dont Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick et Million Dollar Hotel de Wim Wender. Il a également composé une bande originale pour le film français Ma Femme Est Une Actrice. Mehldau a composé deux nouvelles œuvres commandées par le Carnegie Hall pour voix et piano, The Blue Estuaries et The Book of Hours : Love Poems to God, qui ont été interprétées au printemps 2005 avec la célèbre soprano classique Renee Fleming. Ces chansons ont été enregistrées avec Fleming et publiées en 2006 sur le disque Love Sublime ; simultanément, Nonesuch a publié un album de compositions jazz de Mehldau pour trio intitulé House on Hill. Une commande passée en 2008 au Carnegie Hall pour un cycle de sept chansons d’amour pour la mezzo-soprano suédoise Anne Sofie von Otter a été créée en 2010. Love Songs, un double album qui associe le cycle de chansons nouvellement commandé à une sélection de chansons françaises, américaines, anglaises et suédoises que Mehldau et von Otter ont interprétées ensemble, est sorti fin 2010 (sur le label Naïve) et a reçu des éloges unanimes.

En 2013, Mehldau a créé et interprété Variations on a Melancholy Theme une pièce orchestrale de grand format qui a été jouée à la fois avec l’Orpheus Chamber Orchestra et le Britten Sinfonia. Commandées par le Carnegie Hall, le Royal Conservatory of Music, le National Concert Hall et le Wigmore Hall avec le soutien d’André Hoffmann (président de la Fondation Hoffmann) en 2015, les Three Pieces After Bach de Mehldau ont été inspirées par des sélections de l’œuvre phare de Johann Sebastian Bach, The Well-Tempered Clavier. En 2018, Mehldau a créé son Concerto pour piano à la Philharmonie de Paris, une commande de L’Orchestre national d’Île-de-France et du Festival Jazz à la Villette Paris, de L’Auditori de Barcelone, du National Forum of Music, Wroclaw, Pologne (Jazztopad Festival), du Barbican Centre London et du Britten Sinfonia, et de la Philharmonie Luxembourg et de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, et de la Los Angeles Philharmonic Association, Gustavo Dudamel directeur artistique. En 2019, Mehldau a créé son cycle de chansons, The Folly of Desire, avec le ténor Ian Bostridge. L’œuvre a été commandée par l’Elbphilharmonie de Hambourg, le Wigmore Hall, le Stanford Live de l’université de Stanford et le Carnegie Hall.

Mehldau a été nommé conservateur d’une série annuelle de quatre concerts de jazz au prestigieux Wigmore Hall de Londres au cours des saisons 2009-2010 et 2010-2011, Mehldau apparaissant dans au moins deux des quatre concerts annuels. À la fin du mois de janvier 2010, le Carnegie Hall a annoncé que M. Mehldau serait le titulaire de la chaire de compositeur Richard et Barbara Debs au Carnegie Hall pour toute la saison 2010-2011. Les titulaires précédents sont Louis Andriessen (2009-2010), Elliott Carter (2008-2009) et John Adams (2003-2007). 2020 Grammy Winner – Best Instrumental Jazz Album ‘Finding Gabriel’

 

  • 2019 Edison Award – Best International Jazz
  • 2018 Grammy Nominee – Best Jazz Instrumental Album; Best Improvised Jazz Solo ‘Seymour Reads the Constitution’
  • 2013 « Where Do You Start » – Academi Du Jazz: Album of the Year
  • 2013 Best International Ensemble (Brad Mehldau Trio) – Echo Awards (Germany)
  • 2012 Grammy Nominee – Best Improvised Jazz solo « Ode »
  • 2012 « Ode » wins Hungarian Gramofon Award
  • 2012 Nominated for JazzFM « International Artist of the Year »
  • 2011 Live in Marciac – Albums of the Year: Downbeat’s Reader’s Poll
  • 2011 Piano Player of the Year: Downbeat’s Reader’s Poll
  • 2010-2011 Deb’s Composer Chair – Carnegie Hall (NYC)
  • 2010-2011 Guest Curator Wigmore Hall (London)
  • 2010 All About Jazz Best Live Show 2010 – Brad Mehldau Trio Grand Theatre, Kingston, Canada
  • 2009-2010 Guest Curator Wigmore Hall (London)
  • 2009 Grammy Nominee – Best Jazz Instrumental Brad Mehldau Trio: Live
  • 2008 Edison Award – Jazz International
  • 2008 Top 20 Talents to Watch in 2008 – The Daily Telegraph (UK)
  • 2007 Best Artist: Piano – Downbeat Reader’s Poll
  • 2006 Miles Davis Award – Montreal Jazz Fest
  • 2004 Best Artist: Piano – Down Beat Readers Poll
  • 1999 Grammy Nominee – Best Jazz Instrumental Art of the Trio 4, Back at the Vanguard
  • 1999 Top 10 Album of 1999 Time Magazine – Elegiac Cycle
  • « Jazz Pianist of the Year » 1999, 2000 and 2002 Down Beat Readers Poll
  • Best Jazz Artist of 1999 Musica Jazz Critics Poll (Italy)
  • #1 Talent Deserving of Wider Recognition Acoustic Jazz Piano: 1997-1999 Down Beat Critics Poll
  • #1 Talent Deserving of Wider Recognition Acoustic Jazz Group: 1998 & 1999 Down Beat Critics Poll
  • « Choc » Award 1999 Le Monde de la Musique – Elegiac Cycle
  • New Star of 1998 – Swing Journal Disc Award (Japan)
  • Best Jazz Album of the Year 1998: Songs – Jazzman magazine (France)
  • Best Foreign Musician of the Year – D’Jango d’Or 98 (France)
  • The Best CD of 1997 – Acadamie du Jazz (France)
  • 1997 Grammy Nominee – Best Jazz Instrumental Solo
  • 1997 UPI Top 10 – Art Of The Trio, Vol. 1 – Jazz Album of the Year
  • 1997 Best New Artist – Jazz Times Readers Poll
  • 1997 Best New Talent – Musica Jazz Critics Poll (Italy)
  • 1997 Debut Artist of the Year – New York Jazz Awards
Réduire

Agenda Concert

Jazz Stars Brad Mehldau

Disponibilité

  • Fin Juin / Début Juillet 2021: Brad Mehldau Solo
  • Mi Juillet à Fin Juillet 2021 : Brad Mehldau Trio
  • Octobre 2021 : Brad Mehldau Solo
  • Novembre 2021 : Brad Mehldau Trio
  • Mars 2022 : Brad Mehldau Solo
  • Mai 2022 : Brad Mehldau Trio

Vidéo

Galerie